samedi 15 avril 2017

Rebecca de Daphné Du Maurier

 Un véritable coup de coeur. Comme je n'en avais pas eu depuis Une vie de Guy de Maupassant.
Ce livre est une pépite. Un bijou.
Rebecca de Daphné Du Maurier des éditions Le Livre de Poche m'a bouleversé.

Voici le résumé :

 Un manoir majestueux : Manderley. Un an après sa mort, le charme noir de l'ancienne propriétaire, Rebecca de Winter, hante encore le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse, jeune et timide, de Maxim de Winter, pourra-t-elle échapper à cette ombre, à son souvenir ?
Immortalisé au cinéma par Hitchcock en 1940, le chef d'oeuvre de Daphné du Maurier a fasciné plus de trente millions de lecteurs à travers le monde. Il fait aujourd'hui l'objet d'une traduction inédite qui a su restituer toute la puissance d'évocation du texte originel et en révéler la noirceur.


  J'ai été littéralement transportée par ma lecture. Cette écriture si fluide, légèrement soutenue... si belle et évocatrice. Tant par les descriptions que par les dialogues. Un livre d'une grande richesse.
J'adore les romans gothiques, cet esprit sombre qui émane de ces livres, cette noirceur, ses personnages torturés et mystérieux...
Mais je ne pensais vraiment pas être autant bouleversée par ce livre.

 Manderley, ce manoir, magnifique, entouré de beaux jardins et de la mer.
Daphné du Maurier nous décrit ce bel endroit avec précision, au point qu'on a vraiment l'impression d'y être avec les personnages.
Elle décrit les plantes, les fleurs, les arbres qui surplombent le domaine.
On y sent presque l'odeur des azalées dans la Vallée Heureuse.

 La narratrice, nouvelle Madame de Winter, nous relate sa rencontre avec Maxim de Winter, veuf au passé flou dont l'ex femme se serait noyée dans la mer près de Manderley.
On vit avec elle son arrivée dans le domaine, le jugement que lui porte certains membres du personnel, certains sont hautains, d'autres glacials, mais tous y compris ceux qui sont chaleureux avec elle, lui rappelle constamment les us et coutumes de l'ancienne maîtresse de maison.
Elle vit avec le souvenir de Rebecca, elle a toujours l'impression d'être comparée, mise à l'épreuve.
Seulement elle ne s'attend pas à découvrir un monde encore plus sombre qu'elle ne se l'imaginait.
Des secrets inavouables et un passé noir qui entourent les personnages principaux, nous emmènent dans un univers qu'on ne peut plus lâcher, un livre de plus de 600 pages qui se lit en fin de compte d'une seule traite.
J'ai aussi trouvé sublime l'histoire d'amour entre les deux personnages principaux, qui vivent plongés dans l'incertitude jusqu'à la fin avec le fantôme de Rebecca qui ne les quitte pas.

  La fin est majestueuse, l'auteure a parfaitement su manier le suspense jusqu'au bout. On est haletant, désespéré de savoir ce qui va se passer jusqu'à la toute dernière page.
C'est une réussite. Une grande oeuvre littéraire. 

Hitchcock l'a adapté au cinéma, et je vous conseille fortement de lire le livre avant de voir le film.

Où acheter ce livre :
https://www.amazon.fr/Rebecca-Nouvelle-traduction-Daphné-Maurier/dp/2253067989

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire